ÉQUATEUR

Capitale: Quito

Monnaie locale : Dólar estadounidense (USD)

Chimborazo, Ecuador

Malgré ses plus de trente volcans, ses mines d’acier, ses marchés pittoresques et ses villes de belle architecture coloniale, l’Equateur reste une grande inconnue pour la plupart des touristes, ce qui en fait le lieu idéal pour ceux qui cherchent à apprendre l’espagnol dans l’authenticité de l’Amérique latine. Etudier l’espagnol dans notre école à Quito vous permettra de découvrir de nombreuses merveilles de l’Amérique latine : les innombrables montagnes, la jungle amazonienne, les îles Galapagos et la côte Pacifique, en plus de profiter d’une ville, Quito, avec un centre historique parfaitement conservé, patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1978, une vie culturelle et artistique intéressante et où vous pourrez jouir d’une excellente qualité de vie, tant il est vrai que l’Équateur a été élu le meilleur pays au monde pour expatriés. Venez voir par vous-même !

Le charme de l’espagnol :

Sans aucun doute, l’Equateur offre des choses merveilleuses. Le principal de tous : son peuple. Ce sont des gens respectueux, joyeux et proches. Dans un pays magnifique qui a beaucoup à offrir. Leurs expressions ne pouvaient être laissées de côté.

Les Équatoriens ont leurs propres expressions et vocabulaire, ce qui leur donne un discours riche et caractéristique. Nous vous présentons ici quelques-unes des caractéristiques que nous aimons :

  • ‘Dame haciendo / dame pasando / dame trayendo’: Cette expression est surtout typique de la région de la Sierra en Équateur. Le verbe dar est utilisé, suivi de gerund pour demander quelque chose d’une manière plus respectueuse. Au lieu de dire « Donnez-moi les clés », vous dites « donnez-moi les clés ».
  • ‘No sea malito…’: Comme la précédente, c’est typique de la scie. Il est équivalent pour le s’il vous plaît d’ajouter plus de gentillesse à la phrase. « Donne-moi les clés, ne sois pas méchant ».
  • Chulla vida: Le mot chulla vient de la langue indigène quechua, qui signifie « un seul » ou « impair ». Donc, en disant cela, on se souvient combien la vie est courte et qu’on ne vit qu’une seule fois : « Cette année, je pars en vacances pendant deux semaines, chulla vida !

Et toi, qu’est-ce que tu aimes le plus dans ce pays ?

Cette entrée a été publiée dans FR. Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *